Violonistes

Je me suis posé la question : pourquoi les filles Ingalls n’apprennent pas à jouer du violon grâce à leur père ? Laura ne mentionne même pas l’once d’un désir de savoir jouer comme son papa. Cela peut être juste par manque d’intérêt, mais dans la société victorienne on peut s’attendre à ce que cela vienne plutôt d’une barrière morale, d’un tabou social.

J’ai trouvé la réponse dans le journal pour jeunes femmes « The Girls own Paper » daté de 1889. Dans un article documentaire sur la fabrication des violon à Mittenwald. Le dernier partie de l’article questionne sur les femmes violonistes.

Extrait de « Mittenwald and its violins » by Emma Brewer, The Girls Own paper, 1889

L’auteur y mentionne effectivement que la pratique du violon était longtemps considérée comme virile. Mais que la révolution a eu lieu et que ce n’étais plus le cas en cette fin de siècle.

Wilma Neruda — (née à Brünn en Autriche-Hongrie le 21 mars 18381, morte à Berlin le 15 avril 1911)

( C’est un autre sujet mais j’ai lu aussi qu’il fut aussi longtemps considéré comme instrument de seconde zone avant de devenir raffiné – il reste le fiddle qui est cette version populaire de l’instrument ).

Article complet en pdf : « Mittenwald and its violins » by Emma Brewer, The Girls Own paper, 1889

Mary Edwards Walker 


Mary Edwards Walker (26 novembre 1832 – 21 février 1919) est une chirurgienne américaineféministeabolitionnisteprohibitionnisteprisonnière de guerre et la seule femme à avoir reçu la Medal of Honor qui est la plus haute décoration de l’armée américaine.

Après avoir obtenu son diplôme de médecin, elle se marie et commence à pratiquer la médecine. Au début de la guerre de Sécession, elle se porte volontaire pour servir dans l’armée de l’Union en tant que chirurgien. Elle est capturée par les forces de la Confédération après avoir traversé les lignes pour soigner des civils blessés. Considérée comme une espionne, elle est emprisonnée à Richmond, puis échangée avec des prisonniers confédérés.

Après la guerre elle est proposée pour recevoir la Medal of Honor, en raison de sa contribution à l’effort de guerre. Elle reste la seule femme à l’avoir reçue et fait partie des huit civils à en avoir été décoré. Elle devint écrivain et conférencière et apporta son soutien au mouvement des suffragettes américaines (en) jusqu’à sa mort en 1919.

Source : Mary Edwards Walker — Wikipédia

Susette La Flesche 

Susette La Flesche, (later Susette LaFlesche Tibbles) also called Inshata Theumba(Bright Eyes) (1854 – 1903), was a well-known Native American writer, lecturer, interpreter and artist of the Omaha tribe in Nebraska. La Flesche was a progressive who was a spokesperson for Native American rights. She was of Ponca, Iowa, French and Anglo-American ancestry. In 1983 she was inducted into the Nebraska Hall of Fame.

Susette La Flesche image1findagravecomphotos201017454038381127
Susan La Flèche Picotte ?

Susette LaFlesche Tibbles

Sources :